mannequin_009Après avoir dormi dans les fougères et avalé quelques mûres-c'était la fin du mois d'août- Mitha se remit en route.
Elle arriva dans une belle vallée, inondée par la lumière du soleil qui se levait, et au creux de laquelle il y avait un étang calme;un merle se posa sur son épaule. Elle fut à peine surprise, tant elle avait le sentiment d'entrer au fil de ses pas dans un monde différent de celui qu'elle connaissait. Le merle se mit à siffler très doucement quelque-chose à son oreille, une longue phrase semblait-il, qu'il répéta car Mitha n'avait pas compris.-merle tu me parles? mais je ne saisis pas ton langage! Une troisième fois l'oiseau murmura, puis il s'envola, se posa sur une branche et se mit à siffler comme tous les merles font au lever du soleil. Mitha était très embêtée de n'avoir pas compris son message. Elle reprit son chemin.