Cet été j'ai découvert Rick Bass, un auteur américain qui vit au Montana.

J'avoue rester totalement indifférente à certains de ses écrits, racontant les errances d'américains largués qui roulent des jours entiers dans des camionnettes américaines déglinguées sur des routes américaines interminables, et dormant dans des motels américains glauques.

Mais par contre je suis très sensible à ses autres textes, ceux dans lesquels il évoque la nature et les grands espaces demeurés sauvages du nord-ouest américain ( ces montagnes rocheuses dont il sous-entend parfois qu'en leurs confins les plus reculés elles sont inexplorées ) à la limite desquelles il vit avec d'autres qui ont choisi une existence rude, mais intense; et ses récits témoignent de la magie puissante qui peut s'installer lorsque nature et humains sont proches voire fusionnels.

montana

J'ai apprécié sans mesure " Le ciel, les étoiles et le monde sauvage": des souvenirs d'enfance dans une maison de famille isolée en pleine nature. En voici un passage...

 

"Les gorge-bleue voletaient aussi, en nous regardant travailler. La couleur de leur gorge était exactement la même que celle du ciel bleu qu'ils avaient traversé pour arriver jusqu 'ici. Ils gazouillaient, bourdonnaient tout autour de nous et quand je dis que je me sens inattaquable, c'est un sentiment semblable à celui que j'ai éprouvé ce jour-là, cette idée que les colibris tenaient des fils invisibles dans leur long bec en forme d'aiguille et qu'à force de voler sans cesse autour de nous ils nous cousaient ma mère et moi, ma famille et moi, dans l'écheveau invisible et soyeux de la grâce, de plus en plus serré, jusqu'à ce que notre histoire - notre passé  soit à jamais protégé."

"Le ciel, les étoiles et le monde sauvage", nouvelles de Rick Bass chez Christian Bourgois éditeur.