Chinés dans l'état, un manteau d'enfant et un corsage.

chiffon_006

chiffon_007

Le manteau en coton "beurre frais" a un grand col orné de dentelles.

chiffon_008

Quant au corsage, très abimé, tout cousu main, j'aime ses détails délicats.

chiffon_011

chiffon_012

chiffon_014

Peut-être que, vu son état, j'aurai moins de scrupules à en utiliser des fragments dans les compositions qu'il m'inspire déjà.
Mais je trouve aussi vraiment intéressant de le conserver tel qu'il est: l'usure, les taches de rouille, les déchirures sur un ouvrage de ce genre expriment tant de choses si on les garde intactes.

      à chaque fois l'hésitation...

ai-je le droit de sacrifier un objet doublement unique ( fruit d'heures de labeur + passage du temps dessus) à mon travail personnel?
uniquement, sans doute, si le résultat magnifie ce que nous admirons dans l'objet arrivé tel jusqu'à moi.