IMGP1087

J'y passe combien de temps, devant cet endroit où s'accumulent:

un citron séché

des vieux couverts en argent

un mortier creusé à même un tronc d'arbre

la photo d'une enfant inconnue datée "juillet 1946"

quatre petites bouteilles pareilles

l'image du merle près de son nid

le tabouret pliant en bois

...?

Beaucoup, beaucoup de minutes qui elles aussi s'accumulent au fil des jours, des semaines, des mois.

C'est pour ça que ces objets sont là, et voilà leur utilité: distraire mon regard, arranger ce que je vois avec ce qu'il y a au fond de moi, avec ce que j'aime, pour faire passer la pilule du quotidien.

Les objets à l'utilité plus terre-à-terre, ils sont là aussi, certains arrivent même à se tracer un sentier de poésie.

Et bien sûr, ça aide à transformer les jours.