IMGP1592

je ne sais pas pour vous, mais là où j'habite la lumière, en ce moment, fait souvent défaut! bien sûr, nous sommes en hiver, c'est donc plutôt normal, mais il n'empêche que cette bonne raison n'est pas d'un grand secours quand l'esprit aspire ardemment à un ciel pur, à une clarté bienfaisante...

j'ai découvert il y a des années, lors d'un voyage - hivernal - en Egypte, la douceur brillante et incroyable de l'air de là-bas. Cette atmosphère-là, je l'ai étonnament retrouvée aussi plus près, sur l'Ile de Ré; ça a laissé des traces indélébiles dans mes souvenirs...et mes aspirations! une nostalgie de la légèreté, bien accordée et nécessaire, apparemment, à mon âme.

alors en attendant les beaux jours d'ici, qui me rapprocheront un peu de cet idéal, je transforme ce que je peux transformer.

quand il s'agit de fringues, je passe des coloris sombres que j'aime ausssi ( prune, aubergine, brun ceci, brun cela, bleu marine, etc, et noir évidemment) à des "pastels acidulés" mélangés sans vergogne, ceux qu'on trouve à peine dans les boutiques en hiver et qui en sont pourtant, à mon point de vue, l'antidote le plus efficace! en ce moment mon armoire subit un élagage impitoyable.

depuis que j'ai pris cette photo il y a quelques jours, j'ai mis aux oubliettes le gilet bleu dont on aperçoit la manche en haut à gauche. Il était trop foncé. Et j'ai l'intention, pour la première fois de ma vie, de porter du blanc.