jeudi 10 décembre 2009

encore des mystères

bracelet_001

Une nouvelle livraison de Marguerite!
Très curieuse...
C'est tout noir et violet cette fois...
Un bracelet-manchette-reliquaire: soie, perles, dentelle et bordure noires, doublure ottoman bicolore, fermeture à pressions.
Enfermées dans un tulle, de grosses perles un peu mystérieuses...ouh lala, elle nous fait quoi la Margotte dans sa datcha?

 

bracelet_003

bracelet_002

Puis un collier, les mêmes matières, avec une déco de jais qui doit avoir plus de 100 ans! différents éléments de mercerie anciens, minuscules, sont intégrés.
...surtout, une pochette secrète à l'arrière du pendentif, fermée d'un petit bouton, de quoi cacher un mystère, encore...

 

bracelet_006

 

bracelet_007

bracelet_009

bracelet_008

bracelet_011

bracelet_012

bracelet_010

et encore des pièces uniques.

Posté par pollinemoineau à 13:35 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 9 décembre 2009

bijou désuet

Hier Marguerite m"a fait parvenir un geai voyageur. (Pour celles et ceux qui ne connaissent pas l'histoire de Marguerite, visiter la catégorie "curieuse boutique").
Je connais le message, ça voulait dire qu'elle avait quelque-chose à vendre; j'y suis allée - cette fois je l'ai trouvée dans un genre de datcha.datcha_002

Elle ne m'a pas proposé de thé, mais un chocolat fumant, que nous avons dégusté près de la cheminée.datcha_001

Elle avait ce collier à me confier; il est tout-en-ancien, perles, fleurs de velours, perles de fil de soie, rubans.
Cousu au petit point; l'arrière est en coton imprimé . Seul le ruban de tour de cou est en ruban actuel, un ottoman kaki. Je l'ai déjà photographié ici.

 

collier_011

 

collier_013

 

 

collier_016

 

collier_014

 

collier_017

 

collier_010

 

Ce collier s'appelle Elizabeth.

Il n'y en a pas deux aussi spéciaux au monde, et même dans tout l'univers, j'en suis certaine!

 

 

 

illustration "datcha":

photos de Ivan Terestchenko, maison au fond des bois de Dominique de Roquemaurel

 

 

Posté par pollinemoineau à 13:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

l'adieu au thé

Je ne supporte plus le thé.
Peut-être en ai-je trop bu depuis des années et des années, je n'ose d'ailleurs essayer de calculer combien ça fait de...camions-citerne de thé que j'ai pu ingurgiter?!...quoi qu'il en soit, je suis carrément écoeurée rien qu'à l'idée du thé!
Alors comme ça me manque quand même, l'instant du thé je veux dire, le côté hors du temps, voire un peu cérémoniel que le thé entraîne, j'ai cherché par quoi le remplacer.
Café? sûrement pas...
Tisanes? bof, je m'en fait des goûtues, mais ce n'est pas pareil, il manque vraiment quelque-chose.

Finalement j'ai trouvé, à force de fureter, une recette qui apparemment ressemble à des mélanges indiens, mais je le fais à ma façon, et alors là, bonheur, je retrouve la rondeur en bouche du thé, cette longue sensation qui reste après l'avoir avalé...on croit vraiment boire du thé, un très bon thé, mais ça n'en est pas...c'est du velours...

th__004

Pour environ un litre d'eau :

- 2 grammes de gingembre frais
- 1 gramme de poivre, ici cubebe
- 1 gramme de girofle
- 2 grammes de cardamome entière
- 2 grammes de cannelle

La photo montre les épices dans leur poids exact, si vous ne pouvez peser au gramme près; pour ma part j'ai finalement diminué la girofle d'une bonne moitié, c'est trop fort...

Il faut ensuite hacher le gingembre et piler le reste.

th__005

Vous mettez dans une casserole et laissez bouillir 2 minutes, ou un peu plus selon votre goût.

Vous filtrez.

Vous buvez votre thé sans thé.

Attention, j'imagine qu'il ne faut pas non plus en boire des litres, ce sont des épices fortes tout de même; mais je peux vous dire qu'après le déjeûner, deux tasses, ça donne la pêche! et côté cérémonie, on est gâté, avec tous ces trucs à peser et à piler! comme au Tibet! et hop, un petit bout de voyage en prime! en plus toute la maison est parfumée...


Posté par pollinemoineau à 11:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 6 décembre 2009

rose et bonbon

Cette semaine je me suis promenée sur les blogs...

Et surprise!

Chez Juste avant minuit, j'ai découvert un tableau qui m'était familier, pourtant je ne l'avais jamais vu...ICI,

sur le beau blog délicat de Cielo moon.

46974825_p

Je reconnais les matières, considérablement égayées par l' image sereine d'une petite fille et des broderies roses!

C'est le kit que je proposais en octobre, utilisé de façon créative par Cielo moon...je suis impatiente de voir la suite...


Posté par pollinemoineau à 11:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 2 décembre 2009

dans la cuisine

ange_002

Hier après-midi, ( mais était-ce bien hier?! car il pleut comme si le monde et l'éternité n'étaient que pluie) un beau rayon de soleil a traversé le fenestron de la cuisine pour faire genre" le lampadaire Déjanté est électriquement allumé"; et aussi pour éclairer d'une façon joyeuse et optimiste la photo des ancêtres. Je n'ai pu résister à la photo.

Posté par pollinemoineau à 15:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 1 décembre 2009

au pays du raffinement

velours_006

Je n'ai pas encore réfléchi à ma déco pour Noël...chaque année ça se complique un peu, vu que j'aime changer, ne pas refaire quelque-chose que j'ai déjà réalisé... enfin bon, n'exagérons rien, je ne transforme pas tout non plus, loin de là. Et même, il est sans doute arrivé que rien ne se passe...disons que dans l'idéal, j'aimerais être transportée dans un autre monde, autre temps, pour moi la déco ça sert à ça.

velours_004

Ce magnifique livre pourrait bien me pousser à imaginer des choses, tellement il émane de ses mises en scène photographiées délicatesse, subtilité, joie des couleurs...

velours_005

velours_008

velours_009

velours_007

Plusieurs thèmes y sont abordés, les couleurs, le papier, les fleurs, etc; plutôt classique c'est sûr, mais Carolyn les traite à sa façon incroyablement raffinée, gaie et légère!

velours_003


velours_012

Ce qui est vieux et abimé y a une large place, du moment que le charme fonctionne, alors évidemment, je craque!

velours_010

"Une décoration de charme", Carolyn Quartermaine, chez Armand Colin, photos de Jacques Dirand

Posté par pollinemoineau à 11:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 29 novembre 2009

du velours dans les mains

velours_017

Où sont donc passés les deux côtés- devant, le dos, les manches, le col de ce corsage en velours façonné?
Décousus, éparpillés, réutilisés peut-être?
Il n'en reste que ce devant boutonné, agrafé et doublé.

velours_019


velours_018

Les bords du velours et de la doublure de satinette rayée ( et dont le verso est noir - cela n'existe plus je pense! ) furent réunis avec un ruban d'extra-fort avant d'être ajustés aux côtés. Les fils de couture sont encore visibles; tout, y compris les boutonnières, a été confectionné à la main. Une toile de coton consolide le velours à l'intérieur. Les agrafes sont fixées sur une tresse rouge pour plus de solidité...L'ensemble reste pourtant léger et souple. Dommage qu'un si beau travail ait été démantelé.

velours_016



velours_024


velours_023

Je ne me lasse pas de le regarder, sous toutes les coutures...et ça me donne toujours une envie furieuse de coudre...

Posté par pollinemoineau à 16:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 28 novembre 2009

le fil invisible

Cet été j'ai découvert Rick Bass, un auteur américain qui vit au Montana.

J'avoue rester totalement indifférente à certains de ses écrits, racontant les errances d'américains largués qui roulent des jours entiers dans des camionnettes américaines déglinguées sur des routes américaines interminables, et dormant dans des motels américains glauques.

Mais par contre je suis très sensible à ses autres textes, ceux dans lesquels il évoque la nature et les grands espaces demeurés sauvages du nord-ouest américain ( ces montagnes rocheuses dont il sous-entend parfois qu'en leurs confins les plus reculés elles sont inexplorées ) à la limite desquelles il vit avec d'autres qui ont choisi une existence rude, mais intense; et ses récits témoignent de la magie puissante qui peut s'installer lorsque nature et humains sont proches voire fusionnels.

montana

J'ai apprécié sans mesure " Le ciel, les étoiles et le monde sauvage": des souvenirs d'enfance dans une maison de famille isolée en pleine nature. En voici un passage...

 

"Les gorge-bleue voletaient aussi, en nous regardant travailler. La couleur de leur gorge était exactement la même que celle du ciel bleu qu'ils avaient traversé pour arriver jusqu 'ici. Ils gazouillaient, bourdonnaient tout autour de nous et quand je dis que je me sens inattaquable, c'est un sentiment semblable à celui que j'ai éprouvé ce jour-là, cette idée que les colibris tenaient des fils invisibles dans leur long bec en forme d'aiguille et qu'à force de voler sans cesse autour de nous ils nous cousaient ma mère et moi, ma famille et moi, dans l'écheveau invisible et soyeux de la grâce, de plus en plus serré, jusqu'à ce que notre histoire - notre passé  soit à jamais protégé."

"Le ciel, les étoiles et le monde sauvage", nouvelles de Rick Bass chez Christian Bourgois éditeur.

Posté par pollinemoineau à 11:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 26 novembre 2009

jupons et crinolines du fond des mers

limaces_de_mer

Il y a quelques années, j'ai passé de merveilleux moments sur une petite plage près d'Arcachon, à jouer dans l'eau avec une étrange créature incroyablement gracieuse...je m'en souviendrai toujours...je ne savais pas ce que c'était à l'époque.

Une limace de mer.

D'une quinzaine de centimètres de long, d'un noir profond sur le dessus, elle dévoilait au rythme de sa danse le dessous de son corps, des "jupons à volants" aux couleurs hallucinantes! rose, orangé, pourpre...dans les hauts-fonds sableux
c'était une présence féerique!limaces_de_mer_004

Ses mouvements étaient d'une grâce à couper le souffle, dont évidemment les photographies ne peuvent donner aucune idée; je rêve de me régaler d'un reportage sur ces "nudibranches", c'est le nom scientifique.

Les scientifiques, justement, expliquent que les couleurs flashy dont elles sont parées informent leurs prédateurs qu'elles sont vénéneuses, il paraît même qu'elles sont très voraces. C'est sûr, ce sont des limaces...

limaces_de_mer_002

Pourtant je veux juste vous faire découvrir quelques-unes de ces beautés ambulantes, et vous avouer qu'elles sont pour moi une source d'inspiration infinie...il en existe des milliers de variétés...toutes plus belles les unes que les autres! je me souviens d'avoir dessiné des pages de bijoux inspirés par elles.

limaces_de_mer_003


limaces_de_mer_005



limaces_de_mer_006
limaces_de_mer_011


limaces_de_mer_013


limaces_de_mer_009



limaces_de_mer_010


limaces_de_mer_012

limaces_de_mer_007

J'aimerais vous les montrer toutes! plein de photos dans ce livre,

"Atlas mondial des Nudibranches" de Debelius et Kuiter chez Ulmer

Posté par pollinemoineau à 10:35 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 22 novembre 2009

discrétion assurée

blanc_014

blanc_013

blanc_015

blanc_017

blanc_018

blanc_020

blanc_021

blanc_022

Bouts de rien, ce sont eux qui, sans hésitation aucune, m'intéressent le plus; presque toujours utilisés à l'intérieur, on ne les voit pas mais ils constituent le squelette de mon travail, comme ils le constituaient dans les vêtements autrefois.

Parfois j'insiste pour qu'ils acceptent de passer sur le dessus, alors bon gré mal gré, ils apparaissent, offrant leur humilité à la vue de tous, enfin de tous ceux qui veulent bien les voir!

Sans cesse je reviens à eux, pour moi ils sont les plus riches, les plus expressifs, chargés de sens et de la puissance de ce qu'ils évoquent: solidité, invisible structure éternelle.

Posté par pollinemoineau à 12:11 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,