samedi 25 mai 2013

à venir!

IMGP1719

IMGP1722


Lentement les objets choisis s'assemblent, se transforment, se préparent à raconter autre chose.

Peu à peu s'élaborent les contes et les histoires. Les personnages vont naître, rêver leur rencontre, nous en serons peut-être émus.

 

 

 

Posté par pollinemoineau à 12:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 18 décembre 2010

la petite voyageuse

Une petite merveille, cette poupée rapportée de Bolivie par Claire, ma voisine d'atelier.

IMGP0113

IMGP0114

On ne s'en rend pas forcément compte comme ça, mais les tissus utilisés sont très "bruts", rustiques; dedans il y a des feuilles de maïs séchées. C'est cousu à grands points. Tout ce que j'aime.

Posté par pollinemoineau à 08:21 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 26 juillet 2010

un mariage dans une boite

blouses_noires_015

Tout ce qu'il reste de cette journée au creux des années quarante est là, dans une boite désuète trouvée en brocante.
Les menus, signés par les invités. L'invitation elle-même, avec les noms et adresses des mariés.
La couronne de la mariée, très aplatie mais bien représentative de la mode de ces années.
Une autre, plus petite, peut-être pour le bouquet?
Et du vieux papier cristal enveloppant des fleurs très séchées...celles qui décoraient les tables sans doute...
Trésor sentimental, conservé pour garder le souvenir ému d'un jour qui a dû passer bien trop vite!

blouses_noires_016

blouses_noires_017

blouses_noires_018

Posté par pollinemoineau à 16:49 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 10 juillet 2010

Le Mans fait encore son cirque

le_mans_fait_son_cirque_2011

Chère Ulla,
à ta demande je développe un peu autour de notre grande fête annuelle.

le_mans_fait_son_cirque_2012

C'est organisé par la ville du Mans. Des associations de quartiers réalisent des costumes et des chars ( avec l'aide d'une équipe de costumières et de plasticiens dont je fais partie) et défilent toute une soirée accompagnés de troupes d'artistes de rue et de musiciens, danseurs...
C'est une grande parade qui dure des heures, traverse une partie de la ville, attire des milliers de spectateurs...l'organisation et la préparation sont particulièrement difficiles et fatigantes, mais c'est unique!

le_mans_fait_son_cirque_2019

le_mans_fait_son_cirque_2021

le_mans_fait_son_cirque_2025

le_mans_fait_son_cirque_2026

le_mans_fait_son_cirque_2028

le_mans_fait_son_cirque_2032

le_mans_fait_son_cirque_2036

le_mans_fait_son_cirque_2044

le_mans_fait_son_cirque_2045

le_mans_fait_son_cirque_2049

Posté par pollinemoineau à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

en dévoiler un peu

Et enfin hier, à 17 heures, l'accrochage était terminé,
j'ai pu attendre, sereinement, l'arrivée des gens que j'aime - beaucoup hélas furent absents - le premier vrai moment de détente depuis plus de deux mois!

Je vais dans les jours qui suivent vous montrer le contenu de cette expo, j'aurais envie de tout poster d'un coup mais non, vous devrez revenir et revenir...

expo_monod_021expo_monod_022

Le grand gars.
Cette chemise, qui comme les 3 autres utilisées ici, fait partie des " linges d'Angers" ( pour ceux qui ne connaissent pas cette histoire et que ça intéresse, rendez-vous dans les pages précédentes), m'intrigue à cause des chiffres imprimés; je suppose, vu le contexte, qu'ils s'expliquent par des années de pensionnat.
J'ai appliqué à l'intérieur le visage - toute petite photo agrandie taille réelle - d'un jeune garçon au regard intense.
Ce fut une des révélations de ce travail: l'agrandissement des minuscules visages des photos anciennes m'a fait découvrir des intensités ignorées. Et je les ai imprimées sur mes lins.
Mon propos étant que les vieux tissus sont imprégnés de l'âme de ceux qui les ont portés ou utilisés, cette technique du transfert m'a servie d'une puissante façon.
J'ai ainsi pu ré-habiter les lins avec, directement fusionnés dans leur fibre, la peau et les regards d'êtres qui me transmettaient quelque-chose d'eux, de leur vie. J'ai ressenti , et l'ai traduit par des "portraits" en tissu.

expo_monod_023

expo_monod_024

Coeur de petite fille.
Un coeur en tissu rouge cousu dedans, et une étiquette en tissu cousu accrochée à une petite chemise un peu déchirée.

expo_monod_060expo_monod_062

Les deux filles.
Deux soeurs imprimées sur leur chemise, et quelques fragments colorés, parce que je les ai imaginées fraîches et gourmandes.

Vous pouvez apercevoir le Pavillon Monod, ce bel endroit qui a été confié à mes chiffons et qui les sert miraculeusement; ça a été un bonheur de les accrocher sur des murs faits pour ça .
Au-dehors, je vous montrerai, c'est la plage, les fontaines et les parasols, les enfants qui jouent et crient. Difficile après ça, je crois, d'exposer ailleurs.

Posté par pollinemoineau à 13:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 27 juin 2010

Le Mans fait son cirque 2010

le_mans_fait_son_cirque_2014

Allez, puisque c'est terminé, et avant de nouvelles aventures, un petit aperçu des festivités d'hier.
Plus exactement: parmi ce que j'ai aimé, ce que j'ai réussi à photographier à peu près décemment. Car entre le mouvement permanent, la foule et la nuit qui est tombée, ( comme chaque soir me direz-vous),  prendre des photos la nuit c'est encore un mystère pour moi, c'est très dommage car s'y passèrent de belles choses...
J'ai quitté après le final des roues démarrant au bas du tunnel, j'étais épuisée et avais une petite marche encore pour rentrer, les yeux pleins de lumières... malgré tout...

le_mans_fait_son_cirque_2015

le_mans_fait_son_cirque_2023

le_mans_fait_son_cirque_2024

le_mans_fait_son_cirque_2029

le_mans_fait_son_cirque_2030

le_mans_fait_son_cirque_2033

le_mans_fait_son_cirque_2038

le_mans_fait_son_cirque_2042

le_mans_fait_son_cirque_2058

La dernière image est destinée à ceux qui ont déjà vu.

Elle est ratée mais garde son effet évocateur, je crois. De l'étrangeté suscitée par ces roues immenses et ensorcelantes, environnées de musique, lumière et fumée...elles sont restées longtemps dans mon esprit, et encore, je n'ai pas vu le spectacle final qui a dû être grandiose!

Posté par pollinemoineau à 14:06 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
samedi 1 mai 2010

textile, amour, lumière

Au soleil qui inonde ma chambre le matin, poser le mannequin et un corsage oublié.

de l'objectif, caresser la soie inondée de lumière,
mettre à nu la dentelle abimée,
oser exhiber les déchirures, les lambeaux,
cueillir les plis immaculés.
D'un regard tendre exposer l'humble toile de doublure, toujours cachée,
aimer vraiment les clartés et les ombres froissées
qui jouent dessus.

S'étonner délicieusement.
Se prendre au jeu, saisir les détails avec volupté.



corsage_006

corsage_004

corsage_008

corsage_011

corsage_012

corsage_013

corsage_014

corsage_015

Au bout d'un moment s'arrêter, quand même.

Posté par pollinemoineau à 10:55 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 17 avril 2010

contre leur peau

Un beau livre. De ceux qui me plaisent en tout cas!
C'est le catalogue d'une exposition qui eut lieu à Enghien-les Bains en 2006, présentant des costumes portés par de grandes stars du théâtre ou du cinéma italiens au siècle dernier.
Textes, anecdotes, photographies, dessins nous font aborder les costumes de façon originale et sensible.

"Chaque vêtement emprisonne des traces de souvenirs qui, lus ou narrés, nous évoquent des moments vécus".
(Maurizio Galante, créateur des costumes).

ame_de_diva_017

ame_de_diva_015

ame_de_diva_018

manteau de velours de soie violet appliqué de broderies, pour Eléonora Duse, 1910


ame_de_diva_004

ame_de_diva_005
robe en tissage de coton à grosse trame, pèlerine décorée de palourdes dorées, pour Silvana Mangano, 1967, Edipo Re.

ame_de_diva_007

ame_de_diva_009
étiquettes et intérieurs, pour Claudia Cardinale, Alida Valli

ame_de_diva_006

robe en organdi pour Claudia Cardinale dans Il Gattopardo, en 1962

"Ame de diva", Maurizio Galante raconté par Bonizza Giordani Aragno, Centre des Arts d'Enghien-les Bains.

Posté par pollinemoineau à 18:16 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 23 mars 2010

chiffonnade

Chinés dans l'état, un manteau d'enfant et un corsage.

chiffon_006

chiffon_007

Le manteau en coton "beurre frais" a un grand col orné de dentelles.

chiffon_008

Quant au corsage, très abimé, tout cousu main, j'aime ses détails délicats.

chiffon_011

chiffon_012

chiffon_014

Peut-être que, vu son état, j'aurai moins de scrupules à en utiliser des fragments dans les compositions qu'il m'inspire déjà.
Mais je trouve aussi vraiment intéressant de le conserver tel qu'il est: l'usure, les taches de rouille, les déchirures sur un ouvrage de ce genre expriment tant de choses si on les garde intactes.

      à chaque fois l'hésitation...

ai-je le droit de sacrifier un objet doublement unique ( fruit d'heures de labeur + passage du temps dessus) à mon travail personnel?
uniquement, sans doute, si le résultat magnifie ce que nous admirons dans l'objet arrivé tel jusqu'à moi.



Posté par pollinemoineau à 09:40 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 12 mars 2010

la belle et la bête

Je viens de dévorer "La belle et la bête, journal d'un film" de Jean Cocteau.
Quel artiste.
Il a tourné ce chef-d'oeuvre en 1945-46, dans des conditions qu'on n'imagine pas: sans arrêt malade, voire très malade - il a dû interrompre son travail par plusieurs jours d'hôpital - ainsi que ses acteurs d'ailleurs, il a sublimé d'un bout à l'autre ses souffrances, porté par le film... "Et maintenant, il faut que je dise la vérité. Je n'ai jamais été aussi heureux que depuis que je suis malade. Ma souffrance ne compte pas. (...) L'obligation où j'étais de donner l'exemple et de tenir debout m'exaltait presque. J'offrais ma croix au film et je suis certain qu'il s'y est passé quelque-chose."
Le matériel dont il disposait, l'état de ce matériel, laisse rêveur aujourd'hui. Non pas qu'il recherchait ce genre de difficultés, mais il appréciait l'économie d' effets de caméra, qui à l'époque étaient à la mode. Il travaillait énormément la lumière et rêvait de faire de la couleur, qui apparaissait seulement en Amérique.

la_belle_et_la_bete_008

La maison de Belle se situe en Touraine. Jeux de patience pour tourner les extérieurs entre les nuages, les éclaircies, les avions qui font des loopings au mauvais moment et saccagent la prise de son.
Christian Bérard est le décorateur et costumier. " L'élégance de ses costumes,leur force, leur simplicité somptueuse jouent au même titre que les paroles. Ils décident le moindre geste sans rien de décoratif et donnent l'aisance aux artistes. L'arrivée de Belle, dans la lessive au milieu des poules noires, en grande robe bleu de ciel était un miracle. (...) Dès qu'ils sont habillés, maquillés, perruqués et rôdent dans le jardin, la ferme, les bâtisses, les fenêtres, les portes, prennent leur sens véritable. En costumes modernes nous avons tous l'air d'intrus, de fantômes ridicules."
Cocteau appelait Jean Marais "Jeannot".

la_belle_et_la_bete_005

"Voir travailler Christian Bérard est un spectacle extraordinaire. Chez Paquin, parmi les tulles et les plumes d'autruche, barbouillé de fusain, couvert de sueur et de taches, la barbe en feu, la chemise qui sort, il imprime au luxe le sens le plus grave. (...) Hommes et femmes qui sortent de ses mains ont l'air de vivre en un certain lieu, à une certaine date, et non pas de se rendre au bal masqué."

la_belle_et_la_bete_006

la_belle_et_la_bete_009

la_belle_et_la_bete_017

la_belle_et_la_bete_016

la_belle_et_la_bete_014

la_belle_et_la_bete

J'étais très jeune lorsque j'ai vu ce film pour la première fois. Les décors m'ont marquée à vie! La chambre de Belle, la salle du château et la table...le linge étendu dans le jardin...rien de ce que j'ai pu voir après n'a effacé ces images puissantes. Sans doute parce qu'ils les ont réalisés avec les moyens du bord, et éclairés d'une façon éblouissante. Peut-être aussi parce que Cocteau, en grand alchimiste, a transformé sa poésie en film.

Jean Cocteau "La Belle et la Bête" ed. du Rocher

images: "La Belle et la Bête" par Henri Alekan, ed. du Collectionneur

Posté par pollinemoineau à 15:52 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,