jeudi 19 mai 2011

encore une absente

IMGP0509

 

IMGP0512

 

IMGP0513

fixée à jamais sur son porte-manteau, une robe immettable, inspirée par celle qui n'existe plus...

et ça s'appelle "Personne".

 

Posté par pollinemoineau à 16:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 3 mai 2011

silence cousu

IMGP0471

 

ça me reprend entre deux peintures: les petits points silencieux, les secrets cousus.

Posté par pollinemoineau à 09:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 18 août 2010

atelier d'été

atelier_020

ça y est c'est le bazar, et je m'y sens bien même si je n'y vais pas régulièrement.

figurez-vous que depuis l'accrochage de l'expo, je n'ai pas cousu un point, vrai de vrai! enfin pour tout dire, j'ai essayé mais pas moyen, comme si j'avais tout cousu définitivement, point final...

en ce moment je renoue avec la peinture; je travaille, selon les formats, soit à la maison soit là.

début septembre, chaque artiste de l'atelier doit livrer deux grands formats pour une expo collective à l'Espace Gambetta, au bout de la rue...actuellement je n'en ai qu'un...

atelier_023

j'ai suspendu quelques choses blanches en lin sur un mur, vous verrez bientôt à quoi ça sert.

Posté par pollinemoineau à 22:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 25 juillet 2010

textile bavard n°7

expo_monod_012

La cabane en lin.

Cela faisait des années que j'attendais l'occasion de la réaliser.
"Habit, habiter..." une cabane comme une chemise, dans le vieux lin, dont l'intérieur vibre encore de ses habitants.

expo_monod_013

L'intérieur bardé, comme un vêtement, d'élastiques, de rubans, de fermetures éclair, d'effilochages, en plus des visages un peu patinés de ceux qui  "vécurent" peut-être dans les fibres du lin.

expo_monod_014

expo_monod_015

expo_monod_016


...dans tous ces travaux que je tenais à présenter ici, j'ai exprimé ce que je ressens au contact du textile ancien. Je n'avais jamais réussi, ou plutôt osé le faire avant. Je me cantonnais prudemment dans une vision beaucoup plus "esthétique".
Je n'ai absolument pas de nostalgie du passé, comme on me l'a demandé au vernissage. Je me suis longtemps posé des questions sur le pourquoi de ce que je fais. Maintenant que j'arrive, à force de remises en questions (difficiles, exigeantes, très solitaires...) à prendre du recul devant mon travail, j'ai l'impression de servir, à ma façon, de révélateur d'émotions parfois puissantes. C'est déroutant.

Maintenant j'ai envie de revenir à une couture plus légère, facile! et peindre aussi...


Posté par pollinemoineau à 10:46 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 21 juillet 2010

textile bavard n°6

expo_monod_011

expo_monod_005

expo_monod_009

Vestiges textiles.
tout petits morceaux infimes incrustés dans la trame usée, ou dessous, comme si les siècles les avaient entassés, amalgamés.

expo_monod_051

Ouvrir?
encore les symboles qui m'obsèdent un peu...

expo_monod_028

expo_monod_029

Corset.
celui-là aussi vous le connaissez, bardé de ses chaînes et crochets sans pitié!

Posté par pollinemoineau à 10:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 16 juillet 2010

textile bavard n°5

expo_monod_045

expo_monod_046

La rebelle.
petite robe accrochée, déchirée, marquée du visage boudeur d'une adorable petite.

expo_monod_047

expo_monod_048

L'enfant sage n°2.
Vous connaissiez déjà cette robe, à laquelle j'ai juste rajouté le portrait qui convenait.



expo_monod_049

expo_monod_050

Reliquaire.
Un bébé au fond, accompagné de petits objets fétiches, le tout gardé par anneaux, crochets et sangles.


Posté par pollinemoineau à 15:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 13 juillet 2010

textile bavard n°4

expo_monod_026

expo_monod_027

Louise.
Celui-ci doit rappeler quelque-chose aux fidèles du Curieux...
je l'ai enfin terminé - deux années de petits points - en cousant au centre une phrase d'une histoire de mon cru qui s'appelle "Louise"; j'ai trouvé ma Louise, une petite qui exista  et dont le doux visage intelligent pendouille au bout d'un ruban.

expo_monod_030

expo_monod_032

Les cousines.
quatre gamines qui ne se connurent sûrement pas mais se trouvent réunies là, étrangement fixées sur une guirlande de toile...avec anneau et attaches à bretelles.
j'aime inventer ce genre de rencontre impossible, transformer la suite à mon idée, imaginer ce qui ne fut pas.

expo_monod_033

expo_monod_034

L'enfant sage n°1
faux cadre en lin et dentelles teints et perles de bois.

Posté par pollinemoineau à 12:48 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 12 juillet 2010

textile bavard n°3

expo_monod_055

Le grand gars n°2.
tableau sur châssis de petit format, c'est un portrait un peu austère qui, à mon sens, murmure la vie entre les billes, la pêche et l'école.

expo_monod_056

L'enfant sage n°3.
En fait aujourd'hui je vous montre les portraits...on ne voit pas trop bien mais celui-ci est plutôt léger, avec dentelles sur tulle et couleurs pâles.

expo_monod_052expo_monod_053

La vie devant toi.
Celui-ci, c'est le dernier que j'ai réalisé, je n'en pouvais tellement plus ( à coudre le jour et la nuit dans la chaleur, mes doigts et mes yeux criaient grâce) que je l'ai refait trois fois jusqu'à ce que je sois satisfaite du résultat...encore une clef, une montre, et une serrure, pour le perplexe bébé au regard sans fond.

expo_monod_057

Le nid.
un autre bébé cousu dans un nid de tulle usé, il m'a semblé une évidence, comme ça m'arrive souvent d'ailleurs mais plus spécialement encore, à cause du tulle que je gardais depuis des années car je savais que j'en ferais quelque-chose de particulier.

expo_monod_058expo_monod_059

Le pépé.
Brave aïeul dont j'ai amalgamé le col de chemise rayée et raccommodée avec d'autres bouts rayés et raccommodés...

En ce moment je continue, sur un grand format qui sera exposé en septembre, avec des oeuvres des artistes des Ateliers... à demain...

Posté par pollinemoineau à 18:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 11 juillet 2010

Textile bavard, n°2

expo_monod_035expo_monod_036

Des mains pour coudre.
trois mains en lin teint, sûrement un peu étranges mais très pratiques, je vous l'assure.

expo_monod_038expo_monod_039

Les clefs.

des clefs en lin teint et le regard qui va avec, un regard de bébé...puissant, bouleversant.

expo_monod_041expo_monod_043

Le bébé suspendu.
cette photo incroyable, d'un bébé accroché dans un sac au mur du jardin. C'était paraît-il une façon habituelle de garder les bébés à l'abri du danger tandis qu'on travaillait. Elle m'a inspiré cet assemblage de sacs et de crochets.
j'ai beaucoup utilisé les crochets et les anneaux, anciens bien sûr.

expo_monod_020

La promesse.

on ne le voit pas mais au fond du petit trou il y a une image de bébé, encore. Une petite vitre et le bébé au fond. Comme un ventre.
j'ai travaillé surtout avec des images d'enfants à cause de tous ces linges d'enfants que j'avais entassés, cela se répondait si bien.
je crois avoir oublié de vous dire que tout ça s'appelle "Textile bavard".



Posté par pollinemoineau à 10:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 10 juillet 2010

en dévoiler un peu

Et enfin hier, à 17 heures, l'accrochage était terminé,
j'ai pu attendre, sereinement, l'arrivée des gens que j'aime - beaucoup hélas furent absents - le premier vrai moment de détente depuis plus de deux mois!

Je vais dans les jours qui suivent vous montrer le contenu de cette expo, j'aurais envie de tout poster d'un coup mais non, vous devrez revenir et revenir...

expo_monod_021expo_monod_022

Le grand gars.
Cette chemise, qui comme les 3 autres utilisées ici, fait partie des " linges d'Angers" ( pour ceux qui ne connaissent pas cette histoire et que ça intéresse, rendez-vous dans les pages précédentes), m'intrigue à cause des chiffres imprimés; je suppose, vu le contexte, qu'ils s'expliquent par des années de pensionnat.
J'ai appliqué à l'intérieur le visage - toute petite photo agrandie taille réelle - d'un jeune garçon au regard intense.
Ce fut une des révélations de ce travail: l'agrandissement des minuscules visages des photos anciennes m'a fait découvrir des intensités ignorées. Et je les ai imprimées sur mes lins.
Mon propos étant que les vieux tissus sont imprégnés de l'âme de ceux qui les ont portés ou utilisés, cette technique du transfert m'a servie d'une puissante façon.
J'ai ainsi pu ré-habiter les lins avec, directement fusionnés dans leur fibre, la peau et les regards d'êtres qui me transmettaient quelque-chose d'eux, de leur vie. J'ai ressenti , et l'ai traduit par des "portraits" en tissu.

expo_monod_023

expo_monod_024

Coeur de petite fille.
Un coeur en tissu rouge cousu dedans, et une étiquette en tissu cousu accrochée à une petite chemise un peu déchirée.

expo_monod_060expo_monod_062

Les deux filles.
Deux soeurs imprimées sur leur chemise, et quelques fragments colorés, parce que je les ai imaginées fraîches et gourmandes.

Vous pouvez apercevoir le Pavillon Monod, ce bel endroit qui a été confié à mes chiffons et qui les sert miraculeusement; ça a été un bonheur de les accrocher sur des murs faits pour ça .
Au-dehors, je vous montrerai, c'est la plage, les fontaines et les parasols, les enfants qui jouent et crient. Difficile après ça, je crois, d'exposer ailleurs.

Posté par pollinemoineau à 13:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,