Vous je sais pas, mais en ce qui me concerne je passe encore beaucoup plus de temps dans les livres que sur internet. Il est évident que ça ne remplacera jamais.

Ainsi, en décembre, en pleine recherche de livres à offrir, j'ai découvert celui-ci.

Il s'agit de "La conversation des objets". De Michel Biehn.

Michel Biehn, je connaissais un peu, c' est un passionné de textiles anciens et forcément, au détour d'autres livres sur le sujet, son nom m'était devenu familier C'est pour ça que je n'ai pas hésité une seconde à  m'approprier ce bouquin-là.

Et ça a été une espèce de choc esthétique, ou artistique, je ne sais trop, comme ça m'arrive de temps en temps.

Mon scanner étant en panne, vous avez droit à des images photographiées.

conversation 009

conversation 010

conversation 012

conversation 013

 

 

On voyage avec lui autour du monde, il nous raconte son parcours, les rencontres, les histoires qui l'ont construit. Tout cela est lié à sa passion des objets, des tissus. Je me suis plongée dans son univers avec beaucoup de joie, c'est ce que j'ai toujours eu envie de lire.

On dit souvent que le matériel n'a pas d'importance, que ce qui compte est ailleurs; ce n'est pas faux bien sûr. Mais nous sommes tout de même dans un monde matériel, et il y a des êtres qui vivent une joie profonde et saine, presque sacrée je dirais, à ressentir le lien avec des objets, fabriqués ou non de la main de l'homme. Pour moi c'est exactement comme le plaisir de se nourrir, de cuisiner sainement, ou bien le plaisir qu'on éprouve à jardiner, à aimer les fleurs, les arbres...Il y a donc aussi ce bonheur de découvrir et de réunir ces objets, des "petits riens" souvent d'ailleurs, et de créer son univers avec, un univers très personnel forcément. Cela nourrit aussi, cela a à voir avec la créativité, l'enthousiasme de vivre.

"La conversation des objets" de Michel Biehn, photographies Bruno Suet. Aubanel.