Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Curieux Petit Lieu

18 février 2016

FIN

IMGP3204

 

Le Curieux Petit Lieu se termine ici ... mais l'aventure reprend, avec mon nouveau blog,

It is the last post here, but my new blog is ...

Polline Moineau

 

 

 

Publicité
Publicité
17 février 2016

la suite!

... bien longtemps que je n'ai laissé un post! 

J'attendais l'inspiration, l'envie, l'évidence, toutes ces choses qui me portaient autrefois. C'était, autrefois,  une sorte de facilité que je m'étais offerte, sans m'en rendre compte, provoquée par ce que j'avais mis en place au fil du temps, avec mon énergie créatrice.

Mais peu à peu,  j'ai rompu ce fil de facilité, parce que ça n'était plus la bonne fréquence, ça m'emportait dans une direction de ressentis anciens, ceux d'avant, dans lesquels je ne me reconnaissais plus; à tenter de "garder le fil", je n'étais plus honnête avec moi-même. Quel inconfort! vous avez bien vu, j'arrivais dans les derniers mois à poster des articles, essayant malgré tout de raccrocher les wagons, de conserver le ton.

Je ne comprenais pas vraiment ce qui arrivait, et je pouvais parfois croire qu'il suffisait de décider d'une action pour que celle-ci existe.  Alors je lançais un article. 

Pourtant, l'énergie ne sous-tendait plus l'acte, et je ressentais au plus profond de moi-même le "à quoi bon?" annonciateur de grande démotivation.

Bref, on le sait bien, ça ne sert à rien de forcer quoi que ce soit!

En tout cas, en ce qui me concerne, je n'ai plus depuis longtemps l'intention de forcer quoi que ce soit ... encore faut-il que j'aie la conscience bien lucide de ce qui me pousse à faire, ou ne pas faire, ce que je fais.

Pendant tout ce temps j'ai bien sûr vécu beaucoup de choses, et voilà ce dont je me suis aperçue : ce qui compte, c'est la façon dont on vit les évènements, car c'est cela qui donne forme à ce que l'on devient, et à ce qu 'on pourra partager. 

Du coup, si ça vous dit, je vous emmène ailleurs, là où mes pas m'ont portée.

Ce n'est pas loin du tout,  c'est ICI, dans un monde que vous reconnaîtrez sûrement, mais vous remarquerez sans doute des nuances, des disparitions, et des trucs en plus. 

Et je vous remercie de m'y retrouver, si vous décidez de le faire.  Venez comme vous êtes, mais surtout, n'oubliez pas votre curiosité!

encrier

  image: http://site.carnineantiques.com/antiques3.html

4 mai 2015

Dire

Je ne fais jamais-jamais de pub, vous le savez bien ; une fois n'est pas coutume:  ma soeur Corinne vient d'installer son cabinet de psychothérapie à Paris , voici  son site..

Si vous vivez à la capitale et que vous recherchez une oreille attentive et compétente, c'est pour vous sans hésitation.

the stuff that dreams are made of

 

En plus, j'aime beaucoup l'image avec laquelle on y est accueilli.

"The stuff that dreams are made of", de John Anster Fitzgerald. Plutôt bien choisie je trouve .

 

 

15 avril 2015

les chemins, les sous-bois

IMGP2860

IMGP2861

IMGP2867

IMGP2865

IMGP2873

 

Vous direz peut-être que j'ai déjà fait des photos comme ça et que je me répète, mais le printemps c'est tous les ans sans exception, mes promenades aussi, ainsi que ... mes photos. Il y a donc du vert - ça commence vraiment - des arbres, des branches, des troncs, des feuilles, des fleurs. Des sous-bois tapissés de fleurs!

 

C'est juste un peu trop sec à mon goût. Rien à faire, je préfère avoir les pieds dans la boue et voir la pluie tomber un peu trop souvent, et savoir que chaque végétal et chaque animal a son quota d'hydratation tout au long de l'année! l'idéal en fait serait qu'il pleuve la nuit et fasse soleil le jour, comme ça tout le monde serait content.  On lance une pétition?

10 avril 2015

L'enfant intérieur: les derniers jours

IMGP0320

la clé

la petite-acryl papier-63x50

 

Derniers jours pour aller sur mon site,  rendre visite à mes "big eyes". J'ai décidé de ne pas garder ces pages, sur lesquelles sont réunis les images et les textes relatifs à mon travail des années 2011-2013. 

Donc, d'ici quelques jours, tout cela sera dissous ... comme le sont depuis un moment les émotions qui ont donné l'existence à" l'enfant Intérieur".

 Vous pourrez cependant et dorénavant en trouver le contenu ici, sur ce blog: colonne de droite, rubrique "pages", sous le titre "l'enfant intérieur".

 

Publicité
Publicité
6 avril 2015

Beausoleil

IMGP2852

Si comme moi vous aimez les histoires un peu étranges, aux personnages surgis d'époques entremêlées, où les rêves peuvent se superposer à différentes réalités, où l'on découvre des trésors cachés dans les profondeurs de la psyché, ce livre est pour vous. Je viens d'en terminer la lecture avec un ravissement qui s'est prolongé d'un bout à l'autre. J'ai essayé d'en faire durer la lecture autant que j'ai pu, ce qui n'est pas évident quand dans le même temps, on a envie de dévorer les pages sans s' arrêter, vous connaissez ce problème?

Ses nouvelles m'ont plongée dans un univers que j'adore et que j'ai rarement trouvé en littérature, et surtout pas en littérature contemporaine. Rien n'y est sordide, cynique ou décadent; la poésie est au bord des mots, les paysages sont omniprésents et éternels, et les objets, les maisons s'expriment aussi. C'est le livre parfait pour un week-end de printemps!

C'est Anne Gailhbaud qui nous a conçu ces délices. Vous connaissez peut-être déjà son blog de créatrice textile éclectique et volubile, ( où vous trouverez également le lien pour acheter le livre) voilà donc ses mots, et je vous les conseille autant l'un que l'autre ...

 

 

 

 

15 mars 2015

les portes intérieures

door-handle-276810_640

J'ai reçu  ce matin un petit mot de la part de l'adorable Angélique, un peu inquiète de ne plus avoir de nouvelles; du coup, j'ai aussi eu envie d'en laisser - des nouvelles- sur le blog, car je sais, et je vous en remercie, que beaucoup de regards passent par là, même d'ailleurs lorsque je ne publie rien. ( cela  est apparemment dû aux archives conséquentes auxquelles donnent accès les moteurs de recherche, ce qui est formidable en soi).
Alors, pourquoi ces longs silences entrecoupés d'articles concernant le travail d'autres créateurs?
Eh bien en quelques mots: en ce moment, je lis beaucoup, je vais beaucoup dans la nature, je médite énormément. Je ne vois quasiment personne, sauf quand je vais faire les courses ... ça m'étonne à peine, car je sais que je suis un peu comme ça depuis toujours - c'est mon côté ascète - mais je sais aussi que ce n'est pas un but en soi, juste un moyen d'arriver à un certain endroit de mon existence, peut-être une façon d'aller plus vite, de prendre un chemin plus direct que si je continuais "par le monde". 
Et c'est surtout une grande soif d'absolu ... un appel intérieur auquel je suis incapable de résister. Une exigence qui a toujours été là, à laquelle j'ai pu durant des années négliger de répondre franchement, tout en la ressentant du coin du coeur... Pourtant peu à peu, au fil du temps, cette exigence a tellement usé de détermination et de patience, qu'elle a fini par m'apparaître dans toute sa puissance; elle s'est frayé un chemin à travers mes pérégrinations. Je ne peux plus m'y soustraire, et pourquoi le ferais-je, car en m'y abandonnant je découvre un continent intérieur. En m'y abandonnant, je trouve la porte que je cherchais en vain partout, dans toutes mes activités, mes rencontres, mes créations, et cette porte est entr'ouverte, et je n'ai plus qu'à la pousser, et je le fais. 
Là, derrière la porte, il y a la paix, une paix profonde, et j'en suis maintenant à explorer cette paix: j'y découvre une infinité d'autres portes. 
J'ai toujours aimé le symbole de la porte: certaines nécessitent une clé pour l'ouvrir, certaines sont encore plus difficiles: il peut y avoir plusieurs cadenas, serrures, blindages... sous-entendant que peut-être il n'est pas nécessaire d'accéder au-delà.  Mais beaucoup surtout  ne demandent qu'à s'ouvrir, pour peu qu'on soit arrivé devant, car si on est arrivée devant c'est qu'on a déjà trouvé des clés!
C'est donc mon existence actuelle, une période, une transition sans doute, car pointent minusculement, par instants, des projets longtemps refoulés, de ceux que je n'ai jamais pris au sérieux faute de leur avoir fait suffisamment de place pour qu'ils deviennent crédibles et cohérents. Je les laisse vivre leur trajet d'idées surprenantes, on verra comment ça évolue.
23 février 2015

Louise Richardson

Le travail de Louise Richardson transmet une infinie poésie.

Bien sûr, ce que je préfère, ce sont ses robes-tableaux, mais elle crée aussi des objets d'une délicatesse sans bornes. 

Maintenant, j'aurais tendance à penser qu'il y a un peu trop de nostalgie pour moi (eh oui je change!) mais dans le genre, c'est vraiment puissant,  expressif.

 

louise richardson 2

louise richardson 4

louise richardson 1

louise richardson 3

 

louise richardson 5

louise richardson 6

louise richardson 7

 

Comme d'hab, le mieux c'est encore d'aller découvrir sa galerie Flickr ici.

De mon côté, je passe beaucoup de temps en ce moment sur Pinterest. Je prends tous les jours un grand bain de belles images, je découvre peu à peu ce qu'on peut y faire, j'épingle sur mes "tableaux" les photos qui me plaisent...  N'hésitez pas à m'y retrouver, surtout si vous y avez aussi votre page!

17 décembre 2014

ma petite tarte

IMGP2842

J'ai dimanche dernier créé une recette de dessert végétal - sans beurre ni lait ni oeufs donc - pour participer à un concours.

Celles et ceux qui me connaissent depuis plusieurs années savent que les dimanches d'hiver à la maison sont consacrés à la patisserie. Mais juste parce que je suis très gourmande!

Là, peut-être que simplement mon tempérament créatif n'est pas très utilisé en ce moment, j'ai eu envie d'essayer quelque-chose de nouveau pour moi ... de faire un dessert qui ne soit pas lourd ni "trop" ceci ou cela. 

J'ai regardé ce que j'avais sous la main et ai suivi mon intuition, mes mains, mon palais, mes envies... ça a donné:

"tarte aux pommes caramélisées",

ça parait banal comme ça, mais c'est une pâte biscuitée fine sur laquelle sont posées les pommes caramélisées au jus de clémentine et une gelée de thé Oolong et fève tonka, à l'agar-agar bien sûr.

le tout se marie de façon étonnante, et c'est léger. J'avais prévu une chantilly de coco mais beurk, je ne l'ai pas aimée du tout, le goût fort de la crème de coco n'allait pas avec. Et c'était gras...

alors si vous voulez essayer la recette, et/ou voter,  ICI.

 

Vous pouvez découvrir, si ce n'est déjà fait, le site Saveurs Durables, et d'autres également, qui proposent ces nouvelles recettes et un engagement passionnant, qui tombe sous le sens à mon avis. Ma recette est incluse dans un choix de 21 recettes végétales, et je vais en tester pas mal je crois...!

 

10 décembre 2014

très belles images

Je m'éloigne du textile, c'est vrai...mais pas des belles images!

Dietlind Wolf, c'est le beau blog d'une styliste-photo, elle fait un travail magnifique, si vous ne connaissez pas allez découvrir, ma sélection de photos est trop courte ... j"ai eu du mal à choisir!

images (2)

wolf_food_2

images (3)

©dietlindwolf_feet4

n2

©dietlindwolf_2

Torten9neu

wolf

 

Publicité
Publicité
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>
Le Curieux Petit Lieu
Publicité
Newsletter
Archives
Visiteurs
Depuis la création 135 276
Le Curieux Petit Lieu
  • Isabelle Strutz (ou Polline Moineau) artiste du textile. Vous trouverez ici (dans "Pages" et "Albums" notamment) mon travail de plasticienne. Vous verrez un peu l'évolution de mes créations et beaucoup de ce que j'aime.
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Publicité